•  

    LA FLUTE D'AMOUR " SIYOTANKA"

     

     

     

    Pour écouter cette vidéo, arrêter la Musique du Blog sur la colonne de Gauche 

     La flûte d'amour, Siyotanka ou flûte amérindienne, trouve ses racines dans la tradition des indiens d'Amérique du Nord. Elle était (et est toujours mais de manière moindre) utilisée pour séduire la jeune femme aimée ainsi qu'au cours de soins ou de cérémonies comme la danse du soleil.

    LA FLUTE D'AMOUR " SIYOTANKA"

     

     

    Si l'on demandait à un amérindien d'où leur viens cette flûte magique, il nous conterait cette histoire :

        L'histoire d'un jeune homme amoureux de la belle et jeune fille du chef du clan voisin. Elle n'avait encore répondu à aucune demande des nombreux jeunes hommes qui la courtisaient et attendait patiemment qu'un signe se présente, que son cœur s'ouvre à l'un de ses prétendants.

        L'hiver venu, le jeune homme, bien qu'étant mauvais chasseur, dut partir seul dans la forêt pour nourrir sa famille. Il marcha tout le jour, ne s'arrêtant que le temps de manger un morceau de viande séché et quelques noix. Au soir venant, il s'arrêta au pied d'un bouleau, étala sa peau de bête et s’endormit rapidement au son du crépitement du feu de bois.

     

    LA FLUTE D'AMOUR " SIYOTANKA"


        Il fut réveillé au petit matin par une douce mélodie comme il n'en avait encore jamais entendu. Guidé par le son et sa curiosité, il s'approcha doucement de l'endroit d'où provenais cette musique. Il fini par apercevoir, perché sur la branche d'un cèdre, un Pic-vert contemplant son travail accompli. L'oiseau avait taillé des trous dans une des branches du cèdre et le vent en s'y engouffrant créait de magnifiques mélodies. Il en fut profondément touché et compris au plus profond de son être que cette branche percée pouvait aider l'Homme à avancer sur son chemin. Il demanda alors la permission au Pic-vert de ramener la branche avec lui. Le Pic-vert accepta et le jeune homme s'en revint vers les siens sans nourriture, mais avec sa découverte.

     

    LA FLUTE D'AMOUR " SIYOTANKA"


        Il voulu reproduire ces mélodies pour son clan, mais aucun son ne sorti de cette branche étrangement percée ! Sous les regards amusés, il se rendit donc demander conseil au chaman. Celui-ci lui recommanda de partir en quête de vision et c'est ce qu'il fit. Il eut alors un rêve dans lequel le Pic-vert le visitait sous forme humaine et lui enseignait comment construire sa propre flûte, et comment en jouer.

        Aux premières lueurs du jour, le jeune homme se rendit au bord de la rivière et commença la confection de sa première flûte en suivant avec grande attention les indications reçues pendant le rêve. Au quatrième matin, la flûte fut prête. Il la porta à ses lèvres et au rythme de son cœur il se mit à jouer.

        La fille du chef faisait sa toilette un peu plus bas dans la rivière. Et lorsque ces mélodies lui parvinrent, elle senti son cœur s'emplir d'amour. Elle s'approcha discrètement et quand elle put enfin apercevoir le joueur de flûte à travers les branchages, elle comprit enfin ce qu'elle avait tant attendu... Trois jours plus tard, le jeune homme s'installa dans le tipi de sa bien-aimée.

        Il ne devint jamais bon chasseur, mais vécut en harmonie avec sa compagne et ayant un grand cœur, il partagea son savoir avec ses frères.

     

    TEXTE ET IMAGES PRIS SUR LE NET


    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique