• CULTURE AMÉRINDIENNE

     

    CULTURE AMÉRINDIENNE

     les amérindiens ont contribués à notre culture

     Les amérindiens nous ont beaucoup appris des richesses de la nature.

     Comment se servir de la terre  pour y obtenir tout ce qui est nécessaire.

     

    CULTURE AMÉRINDIENNE

     

     

     la pipe(Calumet)

    Lors des réunions, ou lors des rencontres avec d'autres tribus, la pipe fait le tour.  Tous les gens rassemblés fument à partir de la même pipe en guise de bonne entente et de paix.

    Calumet de la Paix
    Chez les Indiens d'Amérique du Nord, quand le chef de la tribu allume le calumet de la Paix, c'est une façon de déclarer que ses intentions et celles de son clan sont pacifiques. Le calumet est généralement richement décoré de plumes, de perles ou de crin de cheveux.

    Le calumet
    Le tuyau est d'un bois tendre, facile à forer ou tarauder : saule, le frêne utiliser par les Lakota  , l'érable utiliser par les Abenaki  car l'Esprit aurait sculpté l’Abénaki et sa compagne dans le grand frêne ,peuplier. Le fourneau doit résister à la température de combustion du tabac ; il est fait de pierre, de préférence noire ou stéatite, mais surtout d'une pierre tendre et rouge : la catlinite (du nom du célèbre peintre des Indiens du XIXe siècle, George CATLIN). Les peuples de langues sioux ont des légendes à peu près concordantes pour expliquer le prestige de ce minéral, dont la couleur est due à une forte concentration d'oxyde de fer, qui ne se trouve que dans le Minnesota, à la carrière connue actuellement sous le nom de Pipestone (sud-ouest du Minnesota).

     

    CULTURE AMÉRINDIENNE

     

    Les carrières du Minnesota sont le seul endroit au monde où l'on puisse trouver cette pierre sacrée. On en a fait maintenant un site historique, mais nous, Indiens, sommes autorisés à nous y rendre et à creuser la roche rouge avec laquelle nous faisons le fourneau du calumet. Ces carrières sont au coeur de l'ancien pays des Sioux. Nos tribus orientales Wahpeton (Ceux qui habitent parmi les feuilles), Sisseton (Ceux des marais), Wahpekute (Ceux qui tirent parmi les feuilles) ont possédé cette terre jusqu'en 1851, où elles ont été contraintes de les céder aux Blancs. Mais nous avons passé un traité d'après lequel nous pouvons toujours y aller pour nous procurer la pierre sacrée.

    À nos yeux, le calumet est comme une bible ouverte. Aux Blancs il faut l'abri d'une église, un prêcheur et un orgue pour être en humeur de prier. Pour nous Indiens, il n'y a que le calumet, la terre sur laquelle nous nous tenons assis et l'immensité du ciel. L'Esprit réside quelque part. Cette fumée du calumet s'élève droit vers le monde de l'Esprit. Mais il s'agit d'une force qui agit dans les deux sens. Le pouvoir descend en vous avec la fumée, par le tuyau du calumet.

     

     

    CULTURE AMÉRINDIENNE

    CULTURE AMÉRINDIENNE



    TEXTES ET IMAGES PRIS SUR LE NET  


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique