• LES AMÉRINDIENS ET LES ANIMAUX

     

    Tous les animaux du plus petit papillon jusqu’au grand bison

                possédaient des pouvoirs précieux qui pouvaient être transmis

                aux hommes. Cependant, tous les animaux n’étaient pas utilisés

                   comme « totems » chez tous les peuples amérindiens.

    Le mot « totem » est dérivé d’un mot Objibway. Le mot « odem » qui fait référence au lien mystique qui unit l’esprit à  un lieu ou à une nation.Les animaux totémiques étaient souvent attribués lors d’une vision ou simplement par décision d’un conseil pour la tribu. Par exemple, chez les Mohawks il existe trois clans dont les totems sont : l’ours, le loup et la tortue.  De même chez les Objibways, à la suite de l’arrivée des Européens, il fût décidé par le conseil de créer deux nouveaux clans pour les enfants de la nation qui avaient du sang anglais ou américain. Les animaux totémiques pour ces deux clans étaient le lion et l’aigle à tête blanche qui sont en fait les animaux emblématiques des deux pays.

    Dans plusieurs nations amérindiennes, lorsque les jeunes gens voulaient connaître leur animal totem, ils  partaient en quête de visions. Ils devaient passer quatre jours et quatre nuits dans les montagnes ou dans la forêt sans manger ni boire. Pendant ce temps de jeûne ils priaient et demandaient au Grand-esprit de bien vouloir leur envoyer une vision. Un animal apparaissait souvent d’une façon très réelle et cet animal devenait l’animal totem de la personne à qui il était apparût. Il devait apporter sa protection, son courage et sa sagesse tout au long de la vie de cette personne. De même, les hommes s’attribuaient souvent les caractéristiques qui appartenaient à leur totem.

    Chez les indiens des plaines, surtout chez les Sioux et les Chippewas, les pouvoirs de l’ours étaient souvent invoqués avant d’aller à la guerre. Les hommes peignaient sur leur visage des marques qui ressemblaient à des griffes d’ours ou ils apportaient avec eux un couteau à double lame, dont la poignée était sculptée dans la mâchoire d’un ours.

    Au cours des dernières années est apparût une nouvelle façon de trouver son animal totem…. par les cartes, au moyen de l’astrologie.  C’est un moyen simple et à la porter de tous, toutefois, il est loin de se rapprocher de l’ancienne voie enseignée par les amérindiens. En fait selon moi, c’est une méthode tout à fait à l’image de notre vie d’aujourd’hui, rapide et sans grande implication.

    Il est certain que les animaux utilisés comme totems peuvent varier d’une nation à l’autre ainsi que leur signification. Mais dans l’ensemble nous pouvons observer une constante qui relie tous les peuples d’Amérique du Nord. Nous avons donc dressé une liste des principaux animaux totémiques et de leurs significations à titre de référence.

     

    LES AMÉRINDIENS ET LES ANIMAUX

    L’OURS : Il représente la force, l’introspection et la force de l’âme.

     

    LES AMÉRINDIENS ET LES ANIMAUX

    L’AIGLE : C’est un lien avec le Grand-esprit. En fait c’est parce qu’il vole le plus haut dans le ciel que les amérindiens croient qu’il communique nos pensées au Créateur.

     

    A SUIVRE

     

     

    IMAGES ET TEXTES PRIS SUR LE NET

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique