• MARIAGE AMERINDIEN

    Le mariage inter-tribal

    Certaines tribus sont libres de se déplacer d’une bande à l’autre et de marier une femme à l’extérieur de leur tribu et avec qui ils n’ont aucun lien de parenté. Certains prétendent que cette « élasticité » explique la résistance de la tribu aux guerres et aux épidémies.

    Le symbole des plumes.

    Les plumes de la colombe annonce la déclaration d’amour. Les plumes de poule garantissent l’harmonie au foyer. Les plumes de fauvette protègent la famille et la maison...
     

    MARIAGE AMERINDIEN

    La fidélité dans le mariage.

    Les indiens, qu’ils soient monogames ou polygames considèrent souvent le mariage comme une liaison passagère. Ils se marient et se quittent volontiers au retour d’une chasse, en s’en allant chacun de son côté. Le mariage n’a autre forme que le consentement mutuel des deux parties. Comme il n’existe pas de contrat civil ni de serment sacré, lorsque les époux ne sont plus contents l’un de l’autre, ils se séparent sans cérémonie et disent que le mariage n’est autre chose que le « lien du cœur ».

     

    MARIAGE AMERINDIEN


     Les rituels du mariage selon les tribus.

    Il existe plusieurs cérémonie de mariage : la cérémonie du panier, la cérémonie du feu, mais la cérémonie de la couverture est la plus courante, en particulier chez les Cheyennes où la mariée est transportée sur une couverture jusque dans la tente du père de son époux. Le couple vit avec les parents de l’époux jusqu’à la fin de la construction de leur tipi. La polygamie, l’échange d’épouses et « l’hospitalité sexuelle » sont couramment admis. Les hommes prospères peuvent avoir deux femmes ou plus. Dans certains cas, la première épouse demande à son mari de prendre une autre femme pour l’aider dans le travail domestique. La première épouse dirige habituellement les autres, mais elle et ses enfants n’ont aucun privilège.

     

    MARIAGE AMERINDIEN


     La cérémonie du mariage

    Selon les tribus amérindiennes, les coutumes varient et les cérémonies de mariage aussi mais les usages sont liés par des prémices communes : Thème du Grand Esprit et de la Terre, musique rythmant la cérémonie qui provient essentiellement de tambours. La mariée est généralement vêtue d’une longue robe décorée de garnitures de perles et de franges. Les couleurs de la robe exposent souvent l’Est, le Sud, l’Ouest et le Nord.
     

    MARIAGE AMERINDIEN

     

    Le couple s’installe alors ensemble dans le tipi. Si le couple est incompatible, soit l’homme ou la femme peut retourner au tipi de ses parents. Après un certain temps, les deux sont libres de se remarier.
    Il arrive que les parents désapprouvent le choix de leur enfant. Dans ce cas, le jeune couple s’enfuit et va s’installer au sein d’une autre tribu. Avec le temps, ils peuvent revenir auprès de leurs parents qui, dans la plupart des cas, acceptent alors le couple et le mariage
     

     

    MARIAGE AMERINDIEN

    Pour manifester son intérêt à une jeune fille, un jeune homme suit celle-ci à la trace pendant des jours, sans lui parler. Si elle est intéressée, la jeune fille avertit ses parents. Si les parents considèrent le garçon comme un bon parti, le père de la jeune fille offre un cheval au père du garçon. Si tous sont d’accord, le jeune homme s’assoit à côté de la jeune fille dans un nouveau tipi construit par la famille de celle-ci. Dans le tipi, la jeune fille... offre au garçon une paire de mocassins. S’il les accepte, le mariage est conclu.
     

     IMAGES ET TEXTES PRIS SUR LE NET


    55 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique